Skip to main content

Retour sur la formation Démarches d'écologie industrielle et territoriale

Retour sur 2 journées de formation consacrées au développement de démarches d'écologie industrielle et territoriale

Les démarches d'Ecologie Industrielle et Territoriale (EIT) ont fait l'objet de deux sessions dédiées de notre cycle de formation. Elles ont associé présentations outillantes et retours d'expérience sur des territoires variés. 

Session du 25 mars :

L'entrée en matière a été faite par Adrian Deboutière, chargé de mission économie circulaire et animation territoriale de la Métropole du Grand Paris. Après un bref historique sur le champ de l'EIT, il a présenté les grands principes d'animation d'une démarche. 

Stevan Vellet, chef de projet économie circulaire au sein de l'association ORÉE, a ensuite fait un état des lieux de l'EIT en France. Il a présenté les possibilités d'évaluation des démarches à l'aide du référentiel ELIPSE. 

Deux retours d'expérience sont venus concrétiser ces premiers éléments, tous deux sur le territoire de la Métropole du Grand Paris. 

Anita Ravlic, chargée du pilotage de l'économie circulaire à la Ville de Paris, a présenté la démarche du Quartier des Deux-Rives au sud-est de la capitale. Initiée en 2017, elle est coordonnée par la Ville de Paris et par la RATP. Anita Ravlic nous a partagé un retour détaillé de la démarche, dont la spécificité est d'associer entreprises et institutions publiques sur un territoire urbain dense. 

Enfin, Steeven Brillant, directeur du développement du Parc d'activités Paris Nord 2, a exposé la démarche initiée sur ce parc regroupant 550 entreprises. Plusieurs synergies ont été mises en place, notamment en matière de mobilité et de gestion des déchets. 

 

Session du 15 avril :

Pour commencer cette deuxième journée, Alexandre Dain, chef de projet économie circulaire au sein de l'association SOLTENA (anciennement Pôle Eco-Industries), est intervenu sur la pérennisation des démarches d'EIT. Il a présenté différentes clés, tant en termes de gouvernance que de modèle économique et d'activités réalisées. 

Ensuite, Elisabeth Gelot, avocate associée au sein du cabinet SKOV Avocats en droit de l'économie circulaire et droit de l'environnement, a présenté les freins réglementaires à la mise en place de synergies et les moyens de les lever. Elisabeth Gelot a également précisé les outils de contractualisation des démarches d'EIT.

Deux autres retours d'expérience ont pu approfondir la thématique. Ronan Leonard, chargé de projet économie circulaire au sein de l'association Initiatives Durables, a présenté la démarche CLES, initiée en 2013 sur le Port Autonome de Strasbourg. La démarche mobilise aujourd'hui 26 industriels autour de 14 synergies.

Maria Henner, chargée de mission EIT de la Métropole du Grand Nancy, et Damien Vargenau, chargé de mission économie et grands territoires au sein de SCALEN (agence de développement des territoires Nancy Sud Lorraine), ont présenté à deux voix la démarche métropolitaine d'écologie industrielle et territoriale en construction.

Enfin, pour conclure ces deux journées, une simulation d'atelier de détection des synergies inter-entreprises a été organisée. Consignes sanitaires obligent, nous avons testé un atelier collaboratif à distance, merci aux participant⋅es d'avoir joué le jeu !